M. Bob McLeod

Robert R. McLeod

Chaque anniversaire est une étape importante – l’occasion de célébrer ce qui a été accompli, de méditer les leçons apprises et de faire des projets pour un avenir meilleur. Le 150e du Canada n’est en rien différent.

Les Ténois ont toutes les raisons d’être fiers de ce qu’ils ont fait de leur territoire et de ce qu’ils ont apporté au Canada au cours des 150 dernières années.

Alors que le reste du pays a eu de la difficulté à inclure les Autochtones de façon significative, nous avons ouvert le chemin. La détermination de notre peuple a contribué à façonner la politique fédérale et à changer le cours de l’histoire canadienne.

Ce n’est pas tout : nous incarnons aussi de nombreuses autres valeurs canadiennes. Nous prônons la diversité et accueillons les gens de tous les pays, de toutes les cultures et de toutes les religions. Nous ne nous contentons pas de parler de la protection de l’environnement : nous faisons les choix qu’il faut pour prêcher par l’exemple, même si c’est parfois difficile. Nous avons une population jeune, dynamique, multiculturelle et porteuse d’espoir.

Mais il y a encore beaucoup à faire.

Notre territoire fait fièrement partie du Canada, mais force est d’admettre que les 150 dernières années n’ont pas été plaisantes pour tout le monde. Il est donc important de reconnaître les erreurs du passé et de tirer les leçons qui s’imposent. Cela dit, nous ne devons pas non plus laisser ces drames historiques limiter nos perspectives d’avenir.

Cette année, j’invite tous les Ténois à célébrer leur pays et leur territoire pour ce qu’ils sont : un fascinant projet en constante évolution. Encourageons tous les Canadiens à en apprendre davantage sur notre chez-nous, et apprenons d’eux en retour. Il y a assez de cynisme dans le monde; parlons à cœur ouvert et de façon constructive des défis à relever, et voyons comment nous pouvons nous inspirer les uns les autres pour bâtir un avenir meilleur.

Premier ministre Bob McLeod